02 janvier 2010

Mon plaidoyer pour l'allaitement maternel

C'est une partie de mon travail de formation en allaitement que j'offre à la lecture aujourd'hui.


Je me positionne aussi en faveur de la promotion de l'allaitement maternel pour qu'il redevienne une évidence pour toutes et tous et non une alternative saine et de courte durée au lait artificiel.

.

 

 

Pourquoi allaiter?

 

 

 

Le maternage par l’allaitement est le moyen le plus naturel et le plus efficace pour comprendre et satisfaire les besoins d’un bébé.


Le lait de mère est naturel, fabriqué par son corps et transmis sans intermédiaire. Un contact direct qui répond au besoin du bébé d’être contre sa mère et se nourrir de son lait et d’elle même.


Le plus efficace.Un bébé dès sa naissance n’a besoin que d’une chose : sa mère. Il est programmé pour n’être pleinement satisfait que par sa mère. La mère est le guide de son bébé. A travers son lait et par ses contacts généreux, la mère continue d’être un intermédiaire entre le monde chaotique et le bébé.


Chaotique car pour un bébé les bruits, les odeurs, les sensations sont autant d’informations nouvelles qui peuvent être sources de stress. La mère aide le bébé à vivre le monde en douceur et lui permet ainsi de dépasser ces stress, pour mieux les appréhender ensuite.


Pour le bébé, la vie n’est qu’une succession d’évènements phénoménologiques, de mouvements. Il mentalise ce qu’il perçoit avec les outils dont il dispose : un cerveau immature et son corps avide de contacts.


Le bébé n’a qu’une faible conscience de lui même, son corps devient source de mal être une fois privé du  contact permanent de l’utérus, de l’apport de nutriments constant que le cordon ombilical véhicule., des bruits maternels, des goûts du liquide amniotique…tout un monde de sensations lui échappe au moment de la naissance .Il ne veut qu’une chose à sa naissance : renouer avec tout ça, le plus souvent possible…par conséquent d’être au contact de sa mère.


Le maternage par l’allaitement est un outil efficace pour une maman pour satisfaire tous les besoins de son enfant. Contact, odeur, battements du cœur, lait qui lui rappelle la palette de saveurs qu’il a découvert pendant sa vie utérine. C’est une belle façon d’accueillir un bébé que de lui permettre cette transition en douceur entre sa vie utérine et sa vie aérienne pleines de nouvelles choses à découvrir.

 

Pour moi, l’allaitement est ma façon de vivre ma maternité. J’ai petit à petit trouver d’autres moyens de vivre ma maternité mais j’avoue dans les 1ers temps que c’était mon moyen simple et gratifiant de l’exercer.

 

Les vertus du lait maternel


Editorial de Claude-Suzanne Didierjean6Juveau


"L’allaitement, ce n’est pas que de la nourriture. Cela, les mères allaitantes l’ont toujours su.
Et le lait maternel, ce n’est pas qu’un aliment. Ce n’est pas que l’addition de lipides, de glucides, de protides, de vitamines, d’oligo-éléments… destinés à faire grandir et grossir les petits humains, et parfaitement adaptés à leur métabolisme.

Le lait maternel, c’est aussi plein de facteurs de protection : anticorps, lactoferrine, lysozyme, caséine, fibronectine, protectine, protéines du complément, mucine, lactadhérine, lymphocytes, cytokines, enzymes comme la catalase, oligosaccharides, etc., etc.


Une récente étude a découvert une autre façon pour le lait maternel de participer à la mise en place du système immunitaire : en transportant des bactéries ayant pour origine l’intestin de la mère, il aiderait à la constitution de la flore microbienne digestive du bébé, essentielle pour la mise en place et l’« éducation » des fonctions immunitaires2.

Encore plus récemment, une équipe française a découvert par quel mécanisme l’allaitement pouvait prévenir les allergies : lorsqu’une mère qui allaite respire de potentiels allergènes, ceux-ci pourraient, à l’instar des aliments, passer dans le lait et être transmis au bébé. Cette voie de transmission pourrait être particulièrement efficace pour rendre l’enfant tolérant à cet allergène3. En somme, une sorte de désensibilisation précoce !

Des bactéries (utiles). Des allergènes (utiles). Qu’est-ce que le lait maternel pourrait bien encore contenir ?


Eh bien, des chercheurs australiens viennent tout juste de découvrir qu’il contient… des cellules souches !
Pour le Dr Cregan, qui a fait cette découverte avec son équipe4, les seins d’une nouvelle mère prennent, à la naissance, le relais du placenta pour faire en sorte que la destinée génétique du bébé s’accomplisse correctement.
Et il ajoute : « Les fabricants de lait industriel se sont polarisés sur le fait d’égaler les qualités nutritives du lait maternel, mais jamais leurs produits ne pourront assurer cette bonne conduite du développement de l’enfant (developmental guidance). »

Vous qui allaitez votre bébé, sachez-le : ce faisant, vous en faites pleinement l’être humain qu’il était destiné à être. Et ce n’est pas rien !

La mère et son bébé ont besoin d’être ensemble tôt et souvent, afin d’établir des liens affectifs satisfaisants et une sécrétion lactée adéquate.

 

    La bonne mise en place de l’allaitement est subordonnée à des impératifs :

-tétées fréquentes pour une stimulation mécanique du sein

-des contacts non nutritifs de peau à peau pour se nourrir d’amour

La nature est bien faite. La proximité mère/enfant  permet à la mère de secréter les hormones du maternage (l’ocytocine et la prolactine).Ces hormones confortent la mère dans son rôle auprès du bébé, favorisent la sécrétion lactée.


Allaiter est bon pour la santé de l'enfant mais aussi pour la santé de la mère

 

Des études ont constaté que:


=> l’allaitement abaissait le risque d’hémorragie du post-partum, en raison d’une meilleure contractilité utérine.

=>L’allaitement semble aussi abaisser le risque de cancer du sein et de cancer ovarien.

=> L’impact de la lactation sur la densité osseuse a fait l’objet de nombreuses études ces dernières années.


Outre son impact sur la santé physique de la femme, l’allaitement semble aussi avoir un impact sur sa santé « émotionnelle » : un allaitement réussi augmente le niveau de confiance en elle de la femme et lui donne un sentiment d’accomplissement.

Tous ces éléments (et on en découvre de nouveaux chaque jour) jouent non seulement un rôle important pour la protection de l’enfant pendant la période d’allaitement, mais on pense maintenant qu’ils ont aussi un impact à long terme, car ils aideraient à la mise en place du système immunitaire de l’enfant.



Pourquoi le taux d'allaitement est il toujours aussi bas en France au vue de ces données?


En France, le taux d'allaitement est encore un des taux les plus bas. Pourtant depuis quelques années, le taux d’allaitement augmente lentement mais de façon régulière. Le lait maternel est un aliment naturel de qualité pour la santé de l’enfant et de la mère. Mais allaiter son enfant, c’est d’abord un désir et un choix partagés entre les parents. Afin de favoriser ce choix, le Plan National Nutrition Santé (PNNS) a été élaboré en 2001. Le PNNS 2006-2010 s’est fixé les deux objectifs suivants : faire passer le taux d’allaitement maternel de 55 % à 70 % en 2010, et d’augmenter la durée de l’allaitement


L'allaitement retour à l'aliénation de la femme ou expression de son corps de femme?


Ce que les femmes ont gagné en combat pour l'égalité, pour que l'aliénante vie de famille telle qu'elle leur était imposée ne soit plus que leur seul soucis a contribué à l'épanouissement feminin.Je suis fille de ce mouvement et je leur donne toute ma gratitude.Le combat n'est pas fini pour l'égalité des sexes.

Mon point de vue diverge des feministes convaincues voire militantes sur ce point....Qu'est ce qu'une femme moderne, sinon celle qui souhaite vivre toutes les expériences, être sur tous les fronts et s'épanouir en tant que femme?

Donner la vie constitue une de ces expériences que la plupart des femmes veut vivre,parfois ardemment ,ou comme un evènement normal, d'autres encore ne l'ont pas choisi mais composent avec...Chaque femme son parcours, son cheminement sur la grossesse et la vie périnatale.

Etre mère constitue une aventure à part entière dans la vie d'une femme, chacune à sa mesure.Mais chacune vit un bouleversement émotionnel et psychologique intense.Conscient ou non.La maternité bouleverse à différents degrés.

Porter la vie et la nourrir ensuite n'est-il un des accomplissements de son corps de femme à un moment de sa vie?


 

Posté par marceauetantoine à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Mon plaidoyer pour l'allaitement maternel

Poster un commentaire