27 janvier 2010

La Fée Carabine, Pennac

51V034M4PSL__SS500_

Qui donc à Paris égorge les vieilles dames de Belleville et transforme les papys en junkies ? Tous les soupçons convergent vers Benjamin Malaussène, bouc émissaire de son état, dont la sympathique famille s'est enrichie de quelques membres. Les héros du précédent épisode, Au bonheur des ogres, sont là, avec quelques nouveaux venus : le doux inspecteur Pastor, la petite Verdun, l'inquiétant commissaire Coudrier, etc. Plus on est de fous...

On retrouve avec bonheur la petite tribu de papier, dont Daniel Pennac développe à plaisir les personnages. Les intrigues et les destins se croisent au fil d'un récit dont la trame policière offre prétexte à s'attarder sur l'atmosphère du quartier, à épingler les méchants, les sans scrupules, les pas humains, toujours sur le mode de l'humour léger.

Description de Bigmama

Un délice, ce bouquin!

Il était temps que je le découvre!Merci à mes bonnes fées littéraires!

Une vraie liberté narrative,une trame policière pour une ballade dans Belleville, une famille attachante, des personnages vivants à la mode débrouille....Un superbe méli-mélo d'humanité condensé dans ce bouquin très très rafraîchissant!

A lire de suite!

Posté par marceauetantoine à 16:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur La Fée Carabine, Pennac

  • J'adore Daniel Pennac! J'ai lu les 3 premiers volets de la saga Malaucène et, comme tu le dis, c'est juste un pur régal!!

    Posté par blue dragonfly, 28 janvier 2010 à 15:02
Poster un commentaire